Le but d’Echap est de lutter contre l’usage des technologies dans les violences faites aux femmes. Ce code de conduite se veut un outil permettant à chacun·e de s’exprimer librement et sans risque au sein d’Echap. Echap refuse toute forme de discrimination ou de harcèlement concernant le genre des personnes, leurs compétences et connaissances, leur handicap, leur origine, leur orientation sexuelle, leur apparence physique, leur âge, leur religion, leurs addictions (liste non exhaustive)… et sous quelque forme que ce soit (parole, image, blague, texte…). Les communications écrites et orales doivent être inclusives ou non genrées. Personne ne peut présupposer le genre d’une personne et encore moins lui en imposer un.

Echap attend de ses membres une politesse, un savoir-vivre dans tous les espaces d’expression d’Echap, qu’ils soient en ligne ou hors-ligne. Les discriminations et harcèlements quels qu’ils soient peuvent donner lieu à une sanction allant jusqu’à l’exclusion définitive de l’association, ainsi que tous les lieux d’échange prononcée après délibération du bureau d’Echap. N’insistez pas lorsqu’une personne décline une sollicitation. Si on vous reproche un comportement oppressant ou blessant, excusez-vous et essayez de comprendre ce qui a pu poser problème. 

Si vous êtes harcelé·e ou victime de discrimination, ou si vous êtes témoin de harcèlement ou de discrimination à l’égard d’autre(s) personnes, ou si vous craignez la survenue d’un incident dans le cadre des activités d’Echap vous pouvez contacter un·e membre du bureau, par mail à bureau@echap.eu.org ou bien par tout autre moyen de communication. Tous les rapports faits de bonne foi seront pris au sérieux. Le bureau respectera dans la mesure du possible les demandes d’anonymat afin de protéger les victimes d’abus supplémentaires.